thumb image

Une deuxième descente spectaculaire mène Max Moffatt sur le podium

Teal Harle ne peut poursuivre sur sa lancée des qualifications

Max Moffatt a offert l’une des meilleures performances de sa carrière lors de l’épreuve de slopestyle présentée samedi, en marge de la Coupe du monde de Stubai, en Autriche. Fidèle à son style unique, le skieur de Caledon, en Ontario, a réalisé une deuxième descente spectaculaire qui lui a valu la deuxième place de cette finale disputée sous un soleil brillant.

« Je n’ai pas beaucoup de mots pour décrire ce que je ressens présentement ! C’est vraiment une journée de rêve pour moi et je ne l’oublierai jamais », a-t-il lancé à peine quelques minutes après être monté sur le podium.

Occupant le sixième rang à la suite de son premier passage en finale, Moffatt a réussi à mettre tous les éléments en place lors de son second essai. Le Canadien de 23 ans a défilé sur le parcours en enchaînant un right double bio 1440 suivi d’un left double cork 1440, le tout en étant impeccable dans les sections des rampes.

Cette prestation sans faille lui a permis d’obtenir un pointage de 86,26 points de la part des juges pour s’emparer du deuxième rang provisoire. Conscient qu’il venait d’élever la barre pour ses adversaires, Moffatt a dû patienter de longues minutes au bas de la piste avant de pouvoir célébrer la deuxième médaille de sa carrière en Coupe du monde.

« Je me sentais vraiment bien aujourd’hui (samedi)! Je n’avais aucune pression et mon but était d’avoir du plaisir, comme toujours, a-t-il commenté. Finalement, tout est allé de mon côté. J’ai réussi toutes les manœuvres que je voulais faire pour exécuter me meilleure descente de la semaine. Je suis vraiment content et ça augure bien pour la suite de la saison ! »

Le Norvégien Birk Ruud a obtenu la meilleure note du jour avec 87,60 points pour remporter l’or. Son compatriote Ferdinand Dahl (86,06 points) a mis la main sur la médaille de bronze.

Aussi de cette finale, Teal Harle (Campbell River, C-B.) n’a pu répéter ses exploits des qualifications, où il s’était classé premier à égalité vendredi. Celui qui avait été médaillé d’argent au Big Air de Coire en octobre a éprouvé des difficultés dans la troisième section du parcours lors de ses essais et a conclu au 15e échelon avec 36,18 points.

Pour leur part, Étienne Geoffroy-Gagnon (Whitehorse, Yn), Mark Hendrickson (Calgary, Alb.), Édouard Therriault (Lorraine, Qc) et Evan McEachran (Oakville, Ont.) ont été stoppés aux qualifications. Ils pointent respectivement aux 24e, 27e, 50e et 52erangs.

De son côté, Megan Oldham était la seule Canadienne en action lors de la finale féminine, également disputée samedi. L’athlète de Perry Sound, en Ontario, a complété l’épreuve en septième place avec 36,97 points.

Sa compatriote Olivia Asselin (Lévis, Qc) s’est quant à elle classée neuvième des qualifications, à seulement 0,35 point d’une place en finale. C’est l’Estonienne Kelly Sildaru (88,68 points) qui a été couronnée à l’issue de l’épreuve.

Les skieurs canadiens prendront maintenant la direction de Steamboat Springs, au Colorado, qui sera l’hôte de la prochaine Coupe du monde prévue les 3 et 4 décembre prochains.

@freestylecanadaski

Canada Own the Podium Toyota B2ten Mackenzie Investments Canadian Olympic Committee Anta