thumb image

Mikaël Kingsbury au sommet jusqu’à la fin

Champion en solo la veille, Mikaël Kingsbury a poursuivi sa lancée à la Coupe du monde de Megève, en France, en remportant l’épreuve des bosses en parallèle, samedi, confirmant sa place au sommet du classement général de la saison dans cette spécialité.

Ayant mis la main sur le Globe de cristal en simple la veille, le Québécois a ajouté deux nouveaux Globes samedi : celui des épreuves en parallèle ainsi que celui du classement général des bosses.

Opposé à Ikuma Horishima en finale, le skieur de Deux-Montagnes a poursuivi sa domination avec une victoire convaincante alors que le Japonais eut perdu l’équilibre après le deuxième saut.

« C’est fou ! Ç’a été une excellente finale. Je suis content de finir la saison sur une bonne note et de réussir un doublé ici, à Megève, devant une foule incroyable. Je me sens tellement bien », a-t-il mentionné en entrevue après sa victoire.

En route vers la grande finale, Kingsbury a éliminé coup sur coup le Finlandais Severi Vierela, l’Américain Cole McDonald et le Suédois Ludvig Fjallstrom. Ce dernier a battu son compatriote Walter Wallberg en finale pour s’emparer de la médaille de bronze.

Gabriel Dufresne (6e) a remporté son premier duel éliminatoire contre le Français Martin Suire avant de subir l’élimination au tour suivant contre Wallberg. Mikaël Kingsbury a pris le temps de lui donner du crédit pour sa victoire grâce à un coup de pouce en début de journée.

« Je veux remercier mon coéquipier Gabriel Dufresne, il m’a affirmé que je devrais descendre davantage sur le parcours rouge et c’est une stratégie qui a été payante. Je vais lui devoir quelques bières ce soir, c’est certain. »

Quant à Elliot Vaillancourt (16e), il s’est incliné contre Horishima en huitième de finale.

Du côté féminin, la Française Perrine Laffont a pu compter sur l’appui inconditionnel de ses partisans pour monter sur la plus haute marche du podium pour la deuxième journée consécutive. Elle y a été accompagnée par l’Australienne Jakara Anthony et par l’Américaine Jaelin Kauf.

Justine Dufour-Lapointe a obtenu le meilleur résultat canadien de la journée en terminant au neuvième échelon. Valérie Gilbert (11e), Maia Schwinghammer (12e) et Berkley Brown (13e) ont suivi de près Dufour-Lapointe.

Chloé Dufour-Lapointe a terminé 15e, alors que Sofiane Gagnon a été victime d’une chute à son duel de huitième de finale face à la Japonaise Anri Kawamura. Elle a conclu la journée en 16e place.

@freestylecanadaski

Canada Own the Podium Toyota B2ten Mackenzie Investments Canadian Olympic Committee Anta