thumb image

Fin de semaine mouvementée pour les Canadiens aux X-Games

L’équipe s’élève face à l’adversité et revient au pays avec des médailles

Aspen, Colorado – 29 au 31 janvier 2021: Les X-Games se déroulaient la fin de semaine passée et présentaient les meilleurs skieurs au monde, mais dans un contexte très différent. Présentés sans spectateur, nous avons eu la chance d’apprécier les performances de skieurs acrobatiques dans le confort de notre salon et d’encourager nos 8 athlètes canadiens invités à l’événement. Ce fut une année très incertaine pour nos athlètes qui ont fait face à plusieurs compétitions annulées et une période d’entraînement très limitée. Le comité organisateur a déployé de gros efforts afin d’assurer la sécurité des athlètes et la mise en place de protocoles COVID.

La fin de semaine a commencé avec l’épreuve féminine de Big Air sous un ciel rendant la vision difficile. Ceci n’a pas empêché notre seule athlète, Megan Oldham, d’exécuter deux excellents sauts. La compétition présentait un format jam, ce qui signifie que les deux meilleurs sauts des athlètes sont additionnés pour un maximum de 100 points. Oldham a été en mesure d’atterrir un bon 1080 prise mute de reculons et un double cork 1260 totalisant 77 points. Ce pointage a propulsé Oldham en deuxième position, derrière la Suisse Mathilde Gremaud qui a exécuté un double 1440 de reculons, soit une manoeuvre encore jamais fait par une femme. Elle a terminé avec un pointage de 91. 

Suite à l’épreuve de Big Air se déroulait la compétition de Superpipe chez les femmes. Parmi les participantes, on retrouvait des vétérantes ainsi que de nouvelles recrues offrant tout un spectacle. Les athlètes n’avaient que 25 minutes pour offrir leur meilleure descente dans l’espoir de terminer sur le podium. Nos deux athlètes canadiennes ont connu du succès, Cassie Sharpe et Rachael Karker ont skié avec constance. Karker a skié avec style, exécutant deux 900, l’un à la suite de l’autre, lui permettant de remporter la médaille de bronze. Sharpe a aussi skié avec solidité, effectuant plusieurs manœuvres dans les deux directions ainsi qu’un 1080 la positionnant au deuxième rang. La championne olympique de 28 ans contribue encore à faire évoluer le sport et avec les yeux rivés sur la première marche du podium, elle a ajouté à sa descente un 1260 pour la première fois. Cette manœuvre était de loin la plus difficile de la soirée, mais cela n’a pas été suffisant pour passer devant la jeune Eileen Gu qui a été couronnée championne.

La soirée n’était pas terminée, alors qu’on enchaînait avec la première épreuve de ski chez les hommes, soit le Superpipe. Noah Bowman et Brendan Mackay étaient les deux représentants du Canada. Bowman a démontré des éléments impressionnants, mais malheureusement, il n’a pas été en mesure de faire une descente sans faille. Mackay, de son côté, est venu à Aspen à titre de remplaçant et s’est vu offrir une place lorsque le Néozélandais Beau-James Wells a dû se retirer suite à une blessure. Mackay a offert une belle performance haute en amplitude et avec quatre double différents, mais a terminé au pied du podium, soit en quatrième position. 

Après une première journée de compétition haute en émotion, la deuxième journée s’amorçait avec l’épreuve de slopestyle chez les femmes où Megan Oldham remportait sa deuxième médaille de la saison. Les conditions étant similaires à la veille, le parcours apportait son lot de défis. Après une première descente techniquement solide sur les rampes, Oldham a éprouvé de la difficulté avec sa vitesse et n’a pas été en mesure d’améliorer son rang. Elle a tout de même été capable d’exécuter un 900 de reculons sur l’un des modules lors de sa dernière descente. Oldham a terminé avec une médaille de bronze derrière Eileen Gu (1ère) et Isabel Atkin (2e). 

Sous un soleil plombant entre les montagnes d’Aspen, la lumière illuminait le Big Air où Alex Beaulieu-Marchand et Evan McEachran affrontaient six autres des meilleurs skieurs au monde. Les deux Canadiens ont terminé au milieu du peloton manquant de peu le podium. Au cours de la compétition « jam », les athlètes ont été en mesure de faire chacun six sauts, alors que les deux meilleurs étaient additionnés pour un total maximal de 100 points. Les deux meilleurs sauts de McEachran ont été le double 1800 de reculons avec une prise tail et le triple 1620 de reculons prise mute. Son pointage de 86 l’a placé en cinquième position. Alex Beaulieu-Marchand a atterri plusieurs triples, dont un 1440 prise octo et octo renversé, rendant la manœuvre très complexe à comprendre même pour les fins observateurs. Beaulieu-Marchand a cependant terminé la soirée en quatrième position derrière Andri Ragetti (1er), Antoine Adelisse (2e) et Alex Hall (3e). 

 

View this post on Instagram

Lors de la dernière journée de compétition, Alex Beaulieu-Marchand et Evan McEachran prenaient part à l’épreuve de slopestyle. Les skieurs ont eu droit à des conditions quasi-parfaites et cela a joué en faveur de McEachran qui a exécuté une descente impressionnante; très technique sur les rampes et composée de quatre manoeuvres doubles dans différentes directions pour remporter le bronze, soit sa deuxième médaille remportée aux X-Games en deux ans. Beaulieu-Marchand qui a eu des douleurs au dos toute la semaine a tout donné lors de cette journée. Le vétéran des X-Games a très bien skié exécutant même des rampes sur un pied et des sauts avec atterrissages variés. Il a cependant manqué le podium de peu en terminant quatrième.

@freestylecanadaski

Canada Own the Podium Toyota B2ten Mackenzie Investments Canadian Olympic Committee Anta