thumb image

Deux médailles canadiennes pour lancer la saison

Teal Harle décroche l’argent, Elena Gaskell le bronze

Quel début de saison pour l’équipe canadienne ! Teal Harle et Elena Gaskell ont tous les deux profité de la première Coupe du monde de ski acrobatique pour monter sur le podium du Big Air vendredi, à Coire, en Suisse. Harle a décroché la médaille d’argent chez les hommes, tandis que Gaskell a reçu celle de bronze du côté féminin.

Elena Gaskell a connu un retour exceptionnel à la compétition.

Classée quatrième à l’issue des qualifications féminines, elle a amassé 91,00 points à son premier saut de la finale, un Switch bio 1080 mute grab, pour prendre provisoirement la tête. Aussitôt sa note annoncée, sa coéquipière Megan Oldham (Parry Sound, Ont.), également de cette ronde ultime, lui a sauté dans les bras.

Au second tour, la Française Tess Ledeux a reçu 95,25 points et Sarah Hoefflin, de la Suisse, a mérité une note de 93,25 points. Gaskell n’a pas été en mesure de faire mieux que ses 91,00 points et a conclu avec la médaille de bronze au cou. Elle met ainsi la main sur la quatrième médaille de sa carrière en Coupe du monde.

« Je suis juste vraiment heureuse. De revenir en compétition et d’être sur le podium, ça me rend très fière. Je ne m’y attendais pas, mais c’est tellement motivant pour le reste de cette saison olympique. Contente de commencer de cette façon », a déclaré la skieuse de Vernon, en Colombie-Britannique.

Gaskell effectuait son grand retour en plus d’un an et demi après avoir subi une opération à un genou et s’être fracturé un poignet.

« C’est un bon retour, je ne pourrais pas demander mieux ! Je n’avais pas beaucoup d’attentes, mais je voulais vraiment faire la finale. De monter sur le podium, c’est juste incroyable ! »

D’autant plus que les athlètes ont eu droit à une ambiance survoltée en Suisse pour commencer la campagne 2021-2022.

« De voir des milliers de personnes te regarder, c’est fou. Il y avait du feu et des lumières. En compétition, tu te retrouves dans ta zone et tu te concentres sur ce que tu as à faire », a ajouté Elena Gaskell.

Pour sa part, Megan Oldham, qui occupait le cinquième rang après les qualifications, a été déséquilibrée à l’atterrissage de ses deux sauts en finale. Les 55,25 points obtenus à son deuxième passage lui ont conféré la huitième place.

La Québécoise Olivia Asselin (Lévis, QC) a quant à elle été stoppée au 24e rang des qualifications vendredi.

Un peu plus tard, Teal Harle (Campbell River, C-B) était accompagné de deux coéquipiers en Max Moffatt (Caledon, Ont.) et Evan McEachran (Oakville, Ont.) en grande finale. Comme la majorité des compétiteurs en finale, les trois skieurs ont chuté à leur premier essai. Harle s’est bien repris en deuxième manche avec un Triple 1260 safety pulled back from 1440, amassant un impressionnant total de 98,00 points pour prendre la tête.

« Je me sens super bien ! J’ai appris cette manœuvre la semaine dernière et j’espérais être en mesure de la réussir pour cette compétition », a mentionné Teal Harle.

L’Autrichien Matej Svancer, dernier athlète à s’élancer, a cependant réussi à faire mieux avec une note de 99,00 points, reléguant Teal Harle à la deuxième marche du podium. Le Norvégien Birk Ruud a fini troisième avec 97,25 points.

« J’étais surpris au départ ! J’avais confiance que j’allais l’emporter, mais ce sont les juges qui décident quel saut est le meilleur. Je suis content d’avoir atterri le mien et une médaille d’argent c’est super. »

Max Moffatt (87,00 points) et Evan McEachran (21,00 points) pointent respectivement aux 5e et 9e échelons.

Il s’agit de la sixième médaille de Teal Harle en Coupe du monde, sa troisième en Big Air. Sa dernière apparition sur le podium remontait à la Coupe du monde d’Atlanta, en décembre 2019, où il avait obtenu le bronze à cette même épreuve.

Après avoir chuté à son premier saut des qualifications, Teal Harle avait obtenu la meilleure note de cette ronde avec 97,50 points àsa deuxième tentative. La deuxième vague des qualifications masculines, dont il faisait partie, a été retardée en raison des forts vents.

Également en action vendredi, Étienne Geoffroy-Gagnon (Whitehorse, Yukon) s’est classé 20e. Son meilleur saut lui a rapporté 83,25 points. Le vice-champion du monde en titre du Big Air, Édouard Therriault (Lorraine, QC), n’a finalement pas pris part à la compétition.

La prochaine Coupe du monde de ski acrobatique aura lieu en Autriche les 19 et 20 novembre.

@freestylecanadaski

Canada Own the Podium Toyota B2ten Mackenzie Investments Canadian Olympic Committee Anta